La presse en parle...


Aujourd'hui s'achève au Château de Bressuire la remarquable exposition intitulée : " A la Découverte de la Commedia dell’arte ".
Due aux talents conjugués de Philippe PASTOT et Jean-François RINGOT, elle permet, par la richesse de sa documentation et des objets présentés, de faire entrer le public dans un art qui a pris naissance dès le XVème siècle en Italie, pour envahir l'Europe entière jusqu'au milieu du XVIIIème siècle. Faire en sorte que cette tradition demeure vivante, c'est aussi le souci de Philippe  PASTOT qui anime sur un week-end un stage de jeu masqué. Philippe PASTOT précise : " Ce stage utilise aussi les masques d'autres traditions, comme celle du théâtre Topeng balinais "

Courrier de l'ouest, le 13/02/2000

Saviez-vous qu'un fabricant de masque s'appelle un facteur de masque ? A travers des gravures anciennes, des photos, des textes, des costumes, notamment d'Arlequin, Imagin'Action - Compagnie du Regard vous emmène à la découverte du monde de la Commedia dell’arte. Un univers magique, né sur les scènes de l'Italie de la Renaissance, où les acteurs masqués et habillés de couleurs, s'improvisaient acrobates et musiciens. Pour la première fois dans l'histoire du théâtre, la Commedia dell’arte a été jouée par des acteurs professionnels qui ont eu une influence considérable sur toute l'Europe.
Le Parisien des Hauts de Seine, Octobre 99

 

Pendant deux  heures, nous  avons  suivi l'animation menée par Philippe PASTOT à la maison Jean Vilar.
Après une visite commentée de l'exposition, une quinzaine d'élèves vont passer aux travaux pratiques. D'abord un échauffement où chacun découvre des zones "d’expression", la précision du regard, les positionnements de la tête, les appuis des pieds, la bascule du bassin… Très vite, les enfants comprennent qu'ils sont en train de construire un personnage.Pour rentrer dans le masque, il faut l'observer, découvrir son animalité, lire les lignes de caractères puis trouver la gestuelle, la voix et lui donner une motivation.

Mitzi Gerber- Le Dauphiné Libéré, 13 juin 1994

Les enfants jouent la Commedia !
Autour et avec l'exposition de la Maison Jean Vilar sur la Commedia dell’arte, les rencontres et les initiations au jeu masqué sont passionnantes. Très vite, les jeunes élèves-acteurs ont compris l'importance de la gestuelle pour le jeu masqué. Cet après-midi, la classe d'art dramatique du Conservatoire d'Avignon viendra se familiariser avec les masques et le jeu subtil de la Commedia dell’arte.

Le Provençal,  7 juin 1994

 

Une semaine de découvertes
C'est un enchantement que ces costumes, ces masques, ces photographies, ces gravures anciennes, ces documents audiovisuels que nous présentent Philippe PASTOT, comédien et facteur de masques et Jean-François RINGOT, photographe, vidéaste.
La richesse de l'exposition séduit tous les publics par ses aspects attractifs et pédagogiques.

Le Provençal, 7 juin 1994

La provocation masquée
Philippe PASTOT et Jean-François RINGOT lèvent le voile sur l'art de la fantaisie. Jubilatoire! Ils nous entraînent dans une belle déambulation au domaine de la fantaisie et de l'apparence. Les créateurs de cette exposition ont voulu exploiter des pistes multiples pour séduire, toucher mais aussi dépayser. Dans les vitrines, inquiétants, brillants d'un cuir poli, les masques de Philippe PASTOT. Remarquables!
Un masque n'est jamais innocent.
Les photos signées Jean-François RINGOT ajoutent aux charmes de cette exposition qui devient un vrai parcours d'aventures.
Il faut la voir, plaisir oblige.

Martine Brès- Le Midi Libre, 28 mai 1994

© 2013 par NN pour ICR                      SIRET : 34833400400036                                     Licences 2-1043317/3-1043318                Tel : 01 60 12 10 26                       imaginaction@free.fr